Trianon

Trianon
Trianon

Le gâteau préféré de mon homme !

Cela fait des lustres que je m’étais promis de l’essayer, mais je ne sais pas pourquoi jusqu’à aujourd’hui je ne l’avais jamais réalisé.

Bon bah voilà c’est chose faite.

Ce merveilleux gâteau se prête totalement à un dessert de fêtes.

Pourquoi ne pas le servir pour votre repas Noël ?

J’ai choisi de faire un gâteau à partager mais pouvez aussi les réaliser en individuel.

Il existe énormément de recette sur le net. J’ai fais un mix de plusieurs d’entre elles en fonction de mes goûts.

A vous d’adapter!

Bon assez parler, la recette.

L’idéal est d’avoir un cadre à pâtisserie de 25X18 cm. A défaut, prenez un moule à manqué de 26-28 cm avec fond amovible.

Tout d’abord, mettre un saladier et votre crème fleurette au congélateur. Ils devront y rester au moins une heure pour vous assurer la réussite de votre chantilly.

1. Le biscuit dacquoise :

  • 2 blancs d’œufs
  • 175 g de sucre
  • 100 g de poudre de noisette
  • 75 g de poudre d’amande

Préchauffer le four à 180 °C.

Monter les blancs en neige. Lorsqu’ils sont fermes, ajouter peu à peu le sucre en poudre.

Ajouter ensuite la poudre d’amande et la poudre de noisette en les incorporant délicatement à la maryse (spatule plate).

Déposer votre cadre à pâtisserie sur une plaque allant au four recouverte soit d’un papier sulfurisé soit d’un tapis en silicone.

Beurrer et fariner votre cadre.

Verser la préparation dans votre moule et lisser la à la spatule.

DSC_0052Enfourner 10 minutes.

Sortir du four et laisser refroidir. Mettre au frigo pendant le temps de réaliser le croustillant praliné.

Ne pas retirer le cadre.

2. Le croustillant :

  • 140 g de pralinoise
  • 50 g de chocolat noir
  • 50 g de gavottes (environ 10 crêpes dentelles)

DSC_0059Faire fondre dans une casserole au bain-marie la pralinoise et le chocolat noir.

DSC_0065Lorsqu’il est fondu et bien lisse, ajouter les gavottes et mélanger délicatement.

Étaler cette préparation sur la dacquoise bien froide.

DSC_0077Remettre au frigo.

3. La mousse au chocolat

  • 360 g de chocolat noir
  • 50 cl de crème fleurette entière

Faire fondre dans une casserole au bain-marie le chocolat.

Sortir le saladier et la crème fleurette du congélateur.

Battre au batteur électrique ou au robot la crème fleurette afin qu’elle monte en chantilly.

Lorsque vous avez obtenu la chantilly ajouter le chocolat. Attention qu’il ne soit pas trop chaud de telle façon qu’il ne fige pas dans la crème. Continuer à fouetter.

Déposer cette dernière couche dans votre cadre à pâtisserie  et lisser.

DSC_0083

Placer au frais pour un minimum de 3 heures.

Sortir du frigo une demi-heure avant de servir, retirer le cadre et tamiser de cacao amer.

Bonne dégustation.

DSC_0120

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2014 – 2018, Mamancadeborde. All rights reserved.

3 Responses

  1. WebMaster

    C’est trop bon … je vous le conseille mais il y a un peu trop de chocolat .

    Bonne fête de fin d’année !

  2. Christiane

    J’aime pas trop le chocolat, mais c’est à gouter. Il fait envie

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez que ce site enregistre vos données