Coulis de tomate

Classé dans : Légumes | 27
Coulis de tomate
Coulis de tomate

Suite à la publication de la photo de mes conserves de coulis de tomates sur les réseaux sociaux, vous avez été nombreux à me demander ma recette alors comme j’aime vous faire plaisir voici ma façon de procéder.

J’utilise des tomates de qualité, bien mûres, souvent un peu abîmées et bio. Soit elles viennent de mon potager soit de mes producteurs locaux bio.

Un bon coulis de tomates dépendra de la qualité de vos tomates. On a clairement rien sans rien. Comme il s’agit souvent de tomates que mon maraîcher ne peut pas vendre dans le circuit classique, il me fait un prix. Et puis, souvent plus vous prenez de toamtes, plus vous pouvez tenter de négocier le prix au kilo.

Je vous mets la recette pour 3.5 kg de tomates car c’est rare que je me mette à faire du coulis si je n’ai pas au moins cette quantité mais bien sûr, adaptez la recette à votre quantité de tomates.

Vous pouvez également varier les épices et aromates. La technique sera toujours la même.

Vous allez voir la recette est très simple !

Coulis de tomateIngrédients :

  • 3.5 kgs de tomates mûres et bio
  • 2 oignons bio
  • 5 brins de thym frais
  • 4 feuilles de laurier
  • sel et poivre

Préparation :

Commencez par laver vos tomates puis retirez le pédoncule et les éventuelles parties abîmées.

Coupez-les ensuite en 4 et déposez-les dans un grand faitout.

Pelez et coupez les oignons en quartiers et ajoutez-les.

Finissez par les brins de thym et les feuilles de laurier. Salez et poivrez. Mélangez.

Portez le tout à ébullition puis baissez le feu et laissez mijoter pendant 20 minutes environ.

Stoppez le feu et retirez le thym et le laurier.

Alors là deux méthodes, si vous ne voulez ni peau ni pépins, je vous conseille de passer votre coulis au moulin à légumes. Moi, je ne le fais plus depuis que j’utilise des tomates bio et que je suis sensible à nos déchets.

Si comme moi, la peau et les pépins ne vous gênent pas et que vous pensez que les bons nutriments sont là aussi, je vous invite à utiliser un blender ou un mixeur. Il restera alors forcément des pépins et quelques minuscules morceaux de peau.

Souvent le coulis est un peu trop liquide à mon goût, donc je le remets à mijoter 30 minutes à découvert au moins pour que l’eau s’évapore et que le coulis épaississe un peu. Selon la texture que vous souhaitez obtenir et la quantité de coulis, il se peut que cela soit plus long.

Ensuite, il existe selon moi 2 méthodes efficaces de conservation, la mise en bocaux ou la congélation. Moi, j’utilise les 2 modes de conservation.

Dans les 2 cas, lavez soigneusement vos bocaux, avec les caoutchoucs si vous utilisez ce type de bocaux et les couvercles puis faites-les bouillir pendant 10 minutes.

Retirez-les de l’eau avec le manche d’une cuillère en bois, attention ça brûle, et retournez-les sur un torchon propre.

Remplissez vos bocaux jusqu’à 2 cm du bord environ.

Fermez vos bocaux.

Si vous les congelez, attendez que les bocaux refroidissent puis placez-les au congélateur.

Si vous souhaitez en faire des conserves, l’étape de la stérilisation est indispensable. Dès que vos bocaux sont fermés, placez vos bocaux dans un grand faitout où vous aurez placé au préalable un torchon dans le fond, puis entourez vos bocaux avec un autre torchon pour éviter qu’ils ne se cognent entre eux. Portez le tout à ébullition et baissez légèrement en maintenant un petit bouillon puis laissez mijoter ainsi 1 heure.

La stérilisation est faite. Retirez vos bocaux sans vous brûler puis placez dans un endroit frais et sec.

Voilà tous mes secrets et astuces.

Régalez-vous !

 

 

© 2018, Mamancadeborde. All rights reserved.

27 Responses

  1. Helene

    La saison des tomates se termine…
    Je suis allée chercher du “second choix” chez un producteur local et voilà 11 bocaux de fait !!
    Il me restait quelques carottes alors ni une ni deux je les ai mises dedans 🙂
    La recette est délicieuse et tellement facile.

      • Hélène

        Et hop encore une fournée de 9 pots !!
        Petite astuce non calculée car dans mon casier second choix il y avait 3 petites aubergines abîmées et 4 mini poivrons que j’ai mis dedans et oh miracle, la sauce tomate est plutôt une purée de tomates !! Même pas besoin de remettre sur le feu après avoir mixé 🙂

  2. Catherine

    Beau travail ! Mes conserves de sauce tomate sont faites aussi, c’est tellement bon de les trouver l’hiver, elles sont beaucoup plus douces et parfumées que celles du commerce ! Bisous Séverine

  3. Chlorophylle

    Merci pour cette recette – avec ses variantes!
    Quelques tomates encore dans le jardin : voilà de quoi les utiliser en vue de bons plats de pâtes ou autres!
    Bon week-end!

  4. Philip

    Pour qu il y ai moins de eau je mets mes tomates lavés directement dans la casserole dès que ça bout j égoutté et fait mon coulis

  5. Cooking Julia

    Magnifique cette sauce tomate. Tu as raison de profiter des dernières tomates, tu seras contente de les retrouver cet hiver ! Bises

  6. Béatrice

    Oh que c’est bien ça du coulis maison! Faut juste trouver le bon fournisseur en fait! Et c’est ça le plus dur!
    Bisous

  7. Fleury

    Bonsoir, merci pour la recette.
    Je n’aime pas la peau dans le coulis, mais je n’aime pas non plus jeter. Donc je cuis les tomates coupées en 2, après un moment de cuisson, je sors les gros morceaux qui restent et je les mixe. On dirait du concentré de tomates et rien n’est perdu et cela évite de mixer la totalité de la marmite.

  8. Nardou

    Bonjour il ne faut pas oublier l ail c est bon pour la santé et ça rehausse le goût sinon j utilise la même recette merci

  9. sotis

    j’ai fais le mien moi aussi, j’ai hâte de le tester sur des pizza!!! bisous

  10. Marie Kléber

    Depuis le temps que je veux faire du coulis…
    Voilà la recette idéale. Ne reste plus qu’à trouver de bonnes tomates!
    Merci Séverine pour ce partage et les astuces!

  11. gut

    Exact Séverine ! c’est pourquoi que ce maintenant que l’on doit faire nos sauces tomates car après les tomates ne seront plus aussi bonnes, déjà que … ça commence je trouve !
    J’en ai aussi faites pas plus tard qu’hier avec du romarin et de la sauce, de l’ail et de l’oignon. Elle ne manque pas de parfum ! Merci beaucoup Séverine ! gros bisous

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez que ce site enregistre vos données