Blinis aux topinambours et aux noisettes
Blinis aux topinambours et aux noisettes

Figurez-vous que jusqu’à aujourd’hui je n’avais jamais goûté aux topinambours.

Pour moi, il s’agissait d’un légume ancien sans aucun intérêt et puis comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis lors de ma commande auprès de mes petits producteurs locaux de légumes bio, j’ai décidé qu’il était temps d’y goûter.

Les légumes se raréfiant pas question de bouder ceux qui nous font l’honneur d’être là !

Mais j’avoue que pour cette première j’appréhendais un peu cette rencontre alors je voulais marié le topinambour avec des saveurs que j’affectionne…autant mettre toutes les chances de mon côté.

J’avais mis de côté il y a un moment une recette de blinis aux topinambours et aux noisettes du blog de Cuisine et dépendances. En fan de noisettes, cette association avait toutes les chances de me séduire.

Alors, verdict…!

Le topinambour est également surnommé artichaut de Jérusalem ou poire de terre, je comprends mieux pourquoi, il a clairement un goût  proche de l’artichaut.

J’ai beaucoup aimé ces blinis aux topinambours et aux noisettes et je vais essayer de faire de nouvelles recettes avec ce légume afin d’affiner mon opinion sur ce légume assez déroutant quand même.

Blinis aux topinambours et aux noisettes
Blinis aux topinambours et aux noisettes

Ingrédients (pour 10 à 12 blinis selon leur taille) :

  • 450 g de topinambours
  • 2 oeufs
  • 30 g de poudre de noisettes
  • 30 g de farine d’épeautre
  • 20 g de farine de blé
  • 1 cuillère à soupe d’huile de tournesol
  • Sel et poivre

Blinis aux topinambours et aux noisettesPréparation :

Commencez par épluchez les topinambours.

Puis coupez-les en gros cubes.

Faites les cuire 20-25 minutes dans une casserole d’eau bouillante salée.

Égouttez-les puis mixez-les jusqu’à l’obtention d’une purée lisse. Transvasez dans un grand saladier.

Séparez les blancs des jaunes d’oeufs.

Ajoutez les jaunes d’oeufs dans la purée de topinambours. Fouettez bien le tout puis versez les farines et la poudre de noisettes. Salez et poivrez puis mélangez jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Montez les blancs d’oeufs en neige bien ferme.

Incorporez-les délicatement, à l’aide d’une maryse, au mélange de topinambours.

Huilez une poêle à l’aide d’un papier absorbant enduit d’huile. Faites- la chauffer.

Lorsqu’elle est bien chaude, versez une petite louche de pâte. Vous pouvez en versez plusieurs à la fois si votre poêle est grande. Toutefois, faites attention de les espacer suffisamment.

Blinis aux topinambours et aux noisettes
Laissez cuire à feu doux pendant 2-3 minutes puis retournez les blinis sur l’autre face et poursuivez la cuisson 2 minutes.

Blinis aux topinambours et aux noisettes1Débarrassez sur une assiette puis renouvelez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

Nous les avons mangé tièdes tartinés de fromage frais et accompagné de mâche.

Si comme moi vous voulez les préparer à l’avance, réchauffez quelques instants au four à 150 °C.

Blinis aux topinambours et aux noisettesUne nouvelle recette pour Cuisinons de saison.

CUISINONS DE SAISON en fin logo

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

© 2017, Mamancadeborde. All rights reserved.

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 Comments on Blinis aux topinambours et aux noisettes

  1. C’est une super bonne idée ! Moi aussi j’ai découvert les topinambours sur le tard (et pour tout te dire, c’était à Noël !).
    J’adore ton idée ! Est ce que ça limite le côté flatulences causé par les topinambours de le cuisiner ainsi ?

  2. Je l’ai moi aussi découvert il y a 3 ans environ, curieuse de connaitre sa saveur et j’ai été emballée par son petit goût d’artichaut. Depuis j’en consomme beaucoup l’hiver, en purée, en pot-au-feu, en velouté .. mais jamais en blinis. Tu penses bien que je vais essayer !! Bisous Séverine

  3. Je l’ai découvert il n’y a pas si longtemps que cela et j’ai été séduite par son goût fin. Pour moi c’était un légume de guerre, ça avec les rutabagas et donc j’imaginais qu’il n’était pas très sexy puisque les envahisseurs de l’époque nous les laissaient. Mais en fait pas du tout, c’est très agréable. Gros bisous ma Séverine

  4. Oh ! mais quelle belle idée pour un premier essai avec ce légume ma chère Séverine ! Si on osait plus on ne se plaindrait plus des légumes d’hiver car on peut aussi faire grâce à eu des plats avec des goûts différents et délicieux ! Le tominambour est bien bon mais il a un petit défaut, il ne faut as avoir les intestins fragiles.. Je te remercie de dédier cette recette à cuisinons de saison, j’aurais été déçue qu’elle ne puisse y figurer !! gros bisous et bon week-end !

    • Mais c’est grâce à Cuisinons de saison que je suis intéressé à tous ces légumes oubliés et je dois dire que je suis agréablement surprise par la plupart d’entre eux. Oui tu as raison le topinambour est à proscrire pour les intestins fragiles même cuit avec du bicarbonate de soude. Bisous Claudine

1Pingbacks & Trackbacks on Blinis aux topinambours et aux noisettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.